Archives de catégorie : Actualités de l’association

RETROSPECTIVE – AIDE AUX CHERCHEUR·SE·S EN DANSE 2021

L’aide aux chercheurs et chercheuses en danse est attribuée depuis 2015 aux adhérents de l’aCD, sur ses fonds propres, c’est-à-dire les adhésions. Il s’agit d’un financement complémentaire qui sert à accompagner un projet de recherche en cours où la danse est l’objet prioritaire de l’étude. Cette aide peut concerner les frais liés à la mobilité pour des séjours, des résidences, ou des déplacements nécessités par la recherche ; l’achat de matériel ; les frais liés à la traduction, à la transcription, à la reprographie, au tournage ou autres opérations liées à la récolte des sources ; ou autres besoins précis. En 2021, 8 demandes ont été déposées, dont 4 ont été soutenues :

⁃ Projet sur les transferts culturels et chorégraphiques entre le Chili et l’Allemagne, avec un focus sur l’héritage de Patricio Bunster et de Joan Turner en Europe, par Valentina Morales (500€)


⁃ Aide à la traduction de flyers et de critiques journalistiques de la langue
japonaise à la langue française pour un projet de thèse sur Carlotta Ikeda mené à Paris 8 sous la direction d’Isabelle Launay et Sylviane Pagès, par Maëva Lamolière (544€)


⁃ Projet « Images, espaces et corps au prisme des inégalités de genre et de classe » dans les quartiers classés Politique de la ville de Toulouse, par Hélène Brunaux (1000€)

⁃ Projet consacré aux relations entre la danse et l’avant-garde dadaïste dans le cadre d’une thèse, par Karine Montabord (1000€).

Chaque année, il est proposé aux membres lauréats de l’année précédente de présenter leurs travaux lors d’une rencontre de l’aCD (Assemblée générale ou autre).

Ne pouvant pas être présente à l’assemblée générale du 23 juin 2022, Hélène Brunaux avait produit une capsule vidéo sur son projet, que nous partageons avec plaisir :

Appel à contribution aux membres adhérents

Avec la récente ouverture du carnet « Chroniques de recherches en danse » sur la plateforme Hypothèses.org d’OpenEdition, nous invitons par le suivant appel à contribution tou·te·s les membres de l’aCD à participer à son développement, à travers la rédaction de billets ou par d’autres formes de communication.

« Pensé comme un prolongement de l’association des chercheurs en danse, telle une nouvelle branche sur laquelle se ressourcer, mettre en valeur les actions réalisées par ou avec l’aCD, et faciliter le partage », ce « nouvel espace réflexif » vise à « promouvoir l’effet de collaboration » entre chercheur·euse·s, artistes et professionnel·le·s en danse en s’adressant à « un public ouvert et diversifié ». D’ailleurs, à l’instar d’un blog, le carnet offre la possibilité d’une interaction directe avec les lecteur·rice·s via l’outil « commentaire ».

Voir par exemple le teaser réalisé à l’occasion de la sortie du numéro 9 « Danse(s) et populaire(s) » de notre revue et celui réalisé pour le numéro 10 « Observer, dire et analyser le geste dansé »

« Les contributions pourront s’exprimer sous des multiples formats, avec des atouts multimédias » (podcast, teaser, vidéo) dont nous encourageons la production car ils amplifieront les modalités d’accès. Dans le carnet, on trouvera également des billets, c’est‑à‑dire des textes courts pouvant être accompagnés d’illustrations. Ils pourront concerner aussi bien les temps forts et les événements de l’association que des expériences personnelles relevant de la recherche en danse.

Format du billet

Court texte de 1 500 mots maximum, sans limitation de style (scientifique, critique, poétique, sous forme de manifesto, etc.) afin de libérer la parole de la recherche en danse.

Les images fournies doivent être libres de droits.

Les autres formats

Des vidéos et teasers peuvent également être proposés en forme courte (1 minute 30 secondes à 3 minutes) et ils ne doivent pas dépasser les 10 minutes.

Pour une vidéo avec des contenus en langue étrangère, il est nécessaire de sous-titrer.

L’ équipe de rédaction de Chroniques de recherches en danse
(Giuseppe Burighel, Laura Cappelle, Bruno Ligore)

Un nouvel espace réflexif

Bienvenu.e.s !

Chroniques de recherches en danse voit le jour en 2021, après une année singulière où le besoin de partager et communiquer a durement été mis à l’épreuve. Plus que jamais nous souhaitons continuer à nous ouvrir à des réseaux qui puissent élargir notre champ disciplinaire afin de dialoguer, jouer avec la connaissance ou la controverse, échanger, débattre.

Ce carnet a été pensé comme un prolongement de l’association des chercheurs en danse, telle une nouvelle branche sur laquelle se ressourcer, mettre en valeur les actions réalisées par ou avec l’aCD, et faciliter le partage. Forts d’une expérience participative commencée en 2007, nous souhaitons promouvoir l’effet de collaboration et la mise à disposition des recherches à un public ouvert et diversifié, développant la communication scientifique directe.

Une place particulière sera consacrée « aux temps » de la recherche, tant aux temps forts de l’association qu’à l’expérience individuelle qui prend forme lorsqu’on est « en recherche ». Les contributions pourront s’exprimer ici sous de multiples formats, avec des atouts multimédias qui en amplifieront le sens ou l’accès. En complément du site de l’aCD et de la revue Recherches en danse, le carnet nous permettra d’être plus rapidement au pas avec l’actualité, de nous rapprocher davantage les uns des autres, mais aussi d’affiner notre regard à partir de nouveaux croisements, en lien avec d’autres pages issues d’horizons scientifiques différents.

Chercheurs, chercheuses : un nouvel espace s’ouvre à nous. Nous souhaitons que vous le fassiez votre, et qu’il favorise ce qui nous importe au plus haut point le partage et l’affinement des pratiques, des savoirs et des pensées.

Joëlle Vellet
Présidente de l’aCD